Semaine de la Conservation

 In Non classé

Lors de la semaine de la conservation du 25 au 29 octobre 2021, La Forêt des Singes sensibilise ses visiteurs à deux projets de conservation qu’elle soutient cette année :

 

➡️ Chances for Nature, qui œuvre pour le maintien de la biodiversité à Madagascar,

 

➡️ L’association BMAC (Barbary Macaque Awareness & Conservation), qui développe différents projets éducatifs auprès des élèves du Maroc pour préserver l’avenir des Magots sauvages et de leurs habitats naturels.

 

Durant la semaine de la conservation, 1€ sur chaque billet d’entrée sera reversé en faveur de ces deux opérations de protection des espèces. Ce montant, représenté par un jeton, sera remis à chaque visiteur à l’entrée. Chacun pourra choisir ensuite de le glisser dans l’urne située à la sortie correspondant au projet de son choix.

 

Cette opération a pour objectif d’éveiller la conscience des visiteurs sur la situation préoccupante des macaques de Barbarie sauvages (appelés aussi Magots) et plus largement sur le déclin de la biodiversité.

Préservation de la biodiversité dans la forêt de Kirindy à Madagascar

Madagascar abrite des espèces uniques telles que les lémuriens aujourd’hui très menacés notamment par la dégradation de leur habitat. L’organisation Chances for Nature mène différentes actions à l’ouest de Madagascar dont les objectifs sont de renforcer les activités de protection et de surveillance des forêts, développer l’éducation à l’environnement et accroître les revenus issus de l’écotourisme.

 

La forêt de Kirindy, refuge essentiel de la biodiversité, comprend plus de 200 espèces différentes de plantes, 82 espèces d’oiseaux, plus de 50 espèces de reptiles, et env. 15 espèces d’amphibiens.

Malgré la protection officielle de cette forêt par la loi malgache, elle subit toujours de nombreuses menaces qui pèsent sur la biodiversité, en particulier l’agriculture sur brûlis, la production de charbon de bois et la consommation de bois de chauffage, l’exploitation forestière illégale et sélective, la chasse interdite d’animaux sauvages et les espèces introduites (chiens, chats sauvages).

 

Le travail de Chances for Nature est axé sur l’éducation et le développement de pratiques plus durables en coopération avec les communautés locales entourant la forêt de Kirindy. Depuis 2018, les partenariats se sont multipliés avec des associations locales travaillant en étroite collaboration pour l’éducation, la protection et la restauration de la forêt. Avec la pandémie de covid19, les revenus de l’écotourisme ont chuté, rendant plus difficile la protection de la forêt. Chances for Nature a soutenu les acteurs locaux pour maintenir des patrouilles forestières régulières.

 

 

 

Projet éducatif à l’attention des élèves au Maroc 

Les objectifs sont de mieux faire connaître aux enfants le singe Magot et ses besoins, et de leur expliquer comment participer à la sauvegarde de cette espèce et à celle de son environnement.

Depuis de nombreuses années, l’association marocaine Barbary Macaque Awareness & Conservation (BMAC) agit en étroite collaboration avec le Haut-Commissariat aux Eaux et Forêts et à la Lutte Contre La Désertification (HCEFLCD) pour préserver l’avenir du singe Magot au Maroc.

Au cours des dernières décennies, les populations de macaques de Barbarie
au Maroc ont régressé de manière dramatique. Ce déclin inquiétant est dû principalement à la dégradation de leur habitat naturel liée à la surexploitation forestière et au surpâturage par des troupeaux de chèvres et de moutons. Le braconnage et le commerce illégal de bébés Magots revendus comme animaux de compagnie sont une menace supplémentaire.

Ce projet consiste à financer une éducatrice qui effectuera de nombreuses campagnes de sensibilisation dans les écoles dans les régions du Moyen-Atlas et du Rif.

 

 

 

 

L’espèce figure aussi depuis 2016 en annexe 1 de la Convention de Washington, convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d’extinction. Cette règlementation devrait permettre de créer une synergie des efforts pour lutter contre le braconnage et le commerce illicite.

La Montagne des Singes, ainsi que les 3 autres parcs du groupe mettent en œuvre au quotidien d’autres actions pour contribuer à la sauvegarde du macaque de Barbarie :

– Sensibilisation du public à la protection de cette espèce,

– Développement d’une action pédagogique par l’intermédiaire de panneaux d’information et surtout, grâce aux explications données par les guides,

-Contribution à une meilleure connaissance de l’espèce par des études d’éthologie et de primatologie menées dans nos parcs,

– Maintien d’une précieuse réserve génétique.

 

Recent Posts